02.04.2020 | Alexandra Dementieva – Les comportements spectatoriaux dans les dispositifs interactifs | Conférence

By JakTN-2020 on 12 février 2020 in programme
0
02.04.2020 | 11:30
Arts² – 4a rue des Soeurs Noires (auditorium) – Mons
Partenariat Arts², Transcultures

Le spectateur est au cœur de l’œuvre d’Alexandra Dementieva grâce aux technologies numériques qu’elle utilise dans ses installations interactives. Dans celles-ci, elle utilise diverses formes d’art sur un pied d’égalité : danse, musique, cinéma et performance. Ces oeuvres se concentrent sur le rôle du spectateur et son interaction avec une œuvre d’art. Elles proposent des moyens de provoquer l’implication du spectateur permettant ainsi de révéler des mécanismes cachés du comportement humain.

Son processus de recherche se déroule ici et maintenant, dans le présent de plus en plus technologisé. Il est profondément enraciné dans le contexte culturel. Les médias numériques enregistrent toujours une trace, ce qui indique la présence antérieure de quelque chose. Témoignant d’un certain événement, la trace consacre, en même temps, la technologie utilisée qui agit aussi comme témoin de la culture contemporaine.

De manière similaire, Alexandra Dementieva réfléchit, dans son travail, sur les modèles de comportement et les mécanismes culturels qui sont caractéristiques de la société contemporaine.

L’intérêt principal d’Alexandra Dementieva est tourné vers la psychologie sociale, la perception et leur application dans des installations interactives et multimédia. Ses films intègrent différents éléments dont la psychologie comportementale, développement narratif utilisant une « caméra subjective ».

Ses projets d’installations interactives tentent d’accroître le potentiel de perception de l’esprit en utilisant différents matériaux : ordinateurs, projections vidéo, sons, diapositives, photographies… en intégrant des références historiques, culturelles et politiques, ses expositions créent une ossature, un cadre, qui permet à l’idée d’émerger. Les projets explorent les profondeurs des expériences sensorielles des spectateurs et les interactions des spectateurs avec les expositions.  Le sujet de l’installation ou sa méthode d’élaboration devient moins important pour l’artiste que l’esprit de ses utilisateurs. Ces derniers deviennent ainsi le centre du projet, ou l’acteur principal de la performance.

Cycle Emergences numériques

Lancé par Transcultures en partenariat avec l’école des arts visuels de Mons ARTS2, le cycle Emergences numériques propose un cycle de conférences/rencontres avec des artistes, concepteurs, curateurs, critiques, théoriciens…sur différents enjeux des cultures numériques, ainsi que des workshops qui permettent à des  projets à dimension numérique d’étudiants de se développer et finaliser de manière professionnelle pour être ensuite présentées dans les festivals de Transcultures et événements associés.

Des artistes participant par ailleurs à ces Transnumériques#7 sont invités, dans ce cadre, à présenter leur démarche lors d’une conférence publique et à échanger ensuite concrètement avec les étudiants dans leurs ateliers.